Comment valoriser les rebus de ses gros travaux de menuiserie

Mai 5, 2021 | Astuces, Menuiserie

Les gros travaux de menuiserie génèrent divers déchets de bois : panneaux, poutres, palettes… Plusieurs débouchés existent pour valoriser ces déchets. L’Ademe estime ainsi que 79 % des 7,2 millions de tonnes annuelles déchets de bois émis chaque année sont valorisés. 57 % d’entre eux le sont en matières et 22 % en énergie.

Pour autant, tous les déchets de bois n’ont pas la même nature et ne peuvent être valorisés de la même façon. Alors, quelles solutions s’offrent-elles à vous pour vous débarrasser de vos déchets de bois issus des gros travaux de menuiserie ?

Les différents types de déchets de bois

Les travaux de menuiserie dans la maison peuvent générer des déchets de bois très variés. En fonction de leur nature, ceux-ci ne pourront être valorisés de la même façon. On distingue les déchets de bois en fonction de leur composition.

Le bois non-traité (bois de classe A)

Il s’agit de sous-produits issu de la transformation de bois brut, des emballages non-peints et non-traités :

  • palettes et caisses en bois ;
  • panneaux de bois non-mélaminés, sans traitement ni souillure ;
  • bourriches ;
  • planches ou poutres sans peinture…

Le bois faiblement traité ou traité mais non-dangereux (bois de classe B ou de classe AB)

Ces bois concernent les panneaux, l’ameublement, les matériaux de démolitions hors gravats :

  • portes et fenêtres ;
  • armoires ;
  • bois de coffrage ;
  • bois de démolition…

bois

Le bois traité dangereux (bois de classe C)

Il s’agit de bois très adjuvantés et classés comme des déchets dangereux. Il s’agit de bois traité à la créosote ou imprégnés de sels métalliques. On les trouve dans la composition des poteaux téléphoniques ou des traverses de chemins de fer, par exemple, mais généralement pas dans les maisons. Ces déchets de bois ne sont pas valorisables ou recyclables, ils doivent être incinérés.

Que faire des déchets de bois issus de la menuiserie ?

Le bois de type A aussi dit « non pollué » peut facilement être valorisé, à la différence du bois de type B (qui représente 85 % du bois -déchet collecté en France).

Utiliser le bois pour le chauffage

L’un des premiers débouchés des déchets de bois de type A est le chauffage. Un débouché qui ne concerne malheureusement pas les déchets de bois faiblement pollué comme les bois d’ameublement, généralement traités aux fongicides ou insecticides, ni les anciennes portes et fenêtre qui, étant peints, contiennent généralement des métaux lourds.

Donner son bois au service des encombrants

Le bois d’ameublement, par exemple, issu de la désinstallation d’une cuisine, entrent dans les produits acceptés dans le cadre du ramassage des encombrants organisé par les communes et communautés de commune.

S’il n’existe pas de système de ramassage des encombrants dans votre commune, vous pouvez vous rendre en déchetterie pour évacuer ces déchets de bois de type B. il est probable que dans les grandes villes comme Paris, Bordeaux, Vannes ou dans les plus grandes villes de France qu’un service d’enlèvement des encombrants existe et soit accessible par téléphone ou par l’intermédiaire de calendrier de collecte. Le fonctionnement diffère en fonction des villes par exemple pour la ville de Laval, vous devrez prendre RDV uniquement par téléphone, pour Paris, cela ce fait intégralement en ligne, d’autre comme Angers sous traite le ramassage à une association. Rendez-vous sur le site de votre ville ou sur des sites spécialisé pour trouver le fonctionnement dans votre cas.

Les bois ainsi récupérés pourront servir à plusieurs égards :

  • matières premières pour fabrication de pâte à papier, de panneaux à particules pour la valorisation matière…
  • matière pour chaufferie collective pour les industries ou les serres, par exemple.

Une partie des déchets récupérés, non valorisable, sera éliminée, principalement par enfouissement.

Offrir une seconde vie à ses meubles

Si les meubles dont vous souhaitez vous débarrasser sont encore en bonne état, il vous est possible de les remettre à diverses associations comme Emmaüs ou encore à des ressourceries ou recycleries.

Composter la sciure et les copeaux

La sciure et les copeaux issus des travaux de menuiserie s’ils ne sont pas pollués ou souillés peuvent