La methodologie pour enduire votre mur exterieur en parpaings

Nov 10, 2022 | Astuces, Techniques

Enduire un mur extérieur de parpaing, c’est le rendre encore plus esthétique, original et spécial pour sa maison. L’ensemble des travaux que nécessite cette procédure restent très difficiles pour un amateur qui ne bénéficie pas d’un guide. Quelles sont les différentes astuces pour enduire des murs ? Comment bien réussir chaque étape de réalisation des travaux ? Cet article constitue pour vous un guide sur ce chemin.

Les premiers gestes

La procédure pour enduire un mur en parpaing est capitale avant l’application de la peinture ou du crépi. C’est l’une des étapes initiales qui doivent précéder le coup de peinture ou les travaux d’application du crépi sur des murs en parpaings. De même, avant d’enduire le mur en parpaing, il faut déterminer le type de mur dont il s’agit. S’il est question d’un type de mur intérieur ou soit extérieur. Les méthodes d’application semblent différentes selon les types.

En outre, bien avant de commencer à appliquer l’enduit sur vos murs, il est important de les nettoyer afin de les rendre propres. D’où l’importance de se servir d’une brosse pour enlever les poussières et autres impuretés.

Par ailleurs, il existe différents types d’enduit. Mais, l’enduit monocouche demeure le plus utilisé. Compte tenu de son efficacité. L’enduit monocouche est également très simple à appliquer, même pour un amateur. Il vous suffit d’un seul coup de passage. C’est donc l’enduit idéal pour une maison de grande surface où les travaux peuvent prendre assez de temps.

Pour une maison, il existe également d’autres catégories d’enduit comme l’enduit de finition, de lissage, de rebouchage.

Mode d’application de l’enduit monocouche

Les travaux d’utilisation sont assez faciles et à un prix intéressant. Mais, comment bien appliquer un tel enduit sur la façade d’un mur ? La solution reste assez simple. Comme susmentionnée, une application est assez suffisante pour couvrir toute la surface d’une maison. Cependant, certaines précautions sont à prendre. Par exemple, il ne faut pas utiliser l’enduit dans la mesure où la peinture de la façade du mur est à peine terminée. Il faut attendre que ça se sèche correctement

étant donné que c’est la surface des murs en parpaing de la maison qui est à recouvrir, il faut s’assurer du degré de la température. Par conséquent, il n’est pas possible de faire de tels travaux pendant une période de pluie ou de forte chaleur. Si le temps est propice, il faut se servir de la chaux ou du béton pour pouvoir enduire la façade du mur en parpaing.

Quid de l’enduit classique ?

Contrairement à l’enduit monocouche, pour enduire un type d’enduit classique, il faut appliquer 3 couches. À cet effet, vous devez bien lire et respecter le dosage prescrit sur la boîte de couverture pour obtenir un revêtement de qualité de mur de parpaing.

La couche Gobetis est utilisée pour le doublage de la surface et est à employer sur le long de la façade des murs. Quant à la couche dégrossi, elle est appropriée pour une finition parfaite et donc une belle décoration de maison.

Pour cela, il va falloir se servir d’un mortier à chaux ou à bâtard. Le dosage prescrit est à suivre obligatoirement lorsqu’il est question d’un mortier pour la chaux.

L’essentiel à retenir

Dans le cadre où le mur est utilisable, il faut mettre de la peinture en fonction de ses goûts. Cela permet de donner plus d’allure et d’esthétique à votre mur en parpaings. Pour des murs en parpaings plus résistants, veillez à employer une peinture qui reste intacte, peu importe les intempéries. Le prix de la peinture peut varier en fonction de sa qualité. Il en est pareil pour le prix de l’enduit.

En somme, les étapes de réalisation de revêtement de mur de parpaing semblent ne pas être une petite affaire de bricolage. Du coup, il est beaucoup plus avantageux de tout confier à un professionnel artisan.