Isolation phonique : comment en finir avec le bruit ?

Juin 17, 2022 | Astuces, Techniques

Les nuisances acoustiques, quelles que soient leurs origines, bruits émanant des travaux, de la circulation, du voisinage ou encore ceux émis par les machines industrielles, sont susceptibles d’avoir des effets néfastes sur la santé. Cela vaut également pour toute nuisance sonore à basse fréquence, mais qui dure dans le temps ! Bien que la sensibilité aux ondes sonores varie d’une personne à une autre, dans bien des cas, les nuisances sonores sont sources de stress, de trouble du sommeil, de problèmes d’audition… Votre logement est mal insonorisé et cela vous expose à tous types de sons de manière prolongée ? Fort heureusement qu’il existe des solutions phoniques pour vous protéger tout en empêchant les bruits extérieurs de se propager à l’intérieur de votre habitation. Voici ce que vous devez savoir.

Les meilleures solutions d’isolation phonique pour vos murs

Vous recherchez un isolant phonique pour atténuer, voire supprimer complètement les nuisances sonores venant de l’environnement extérieur ainsi que celles émanant des pièces mitoyennes ? En effet, les ondes se propagent par résonance à travers les murs, ce qui peut causer pas mal de désagréments. Voici les meilleurs isolants phoniques qui vous permettront de mieux insonoriser vos murs :

  • Les mousses agglomérées en polyuréthane, aussi connues sous le terme de mousses acoustiques composites, disposent de bonnes capacités d’absorption sonore grâce à leur forte densité (de manière générale, elle est de 160 à 200 kg/m3). Cet isolant phonique mur peut être inséré sans aucune difficulté entre deux cloisons, empêchant ainsi que les ondes sonores se transmettent d’une pièce à une autre. Autre point fort de ce produit isolant réside dans son étanchéité, ce qui lui confère une haute résistance aux chocs, à la poussière et à l’humidité. D’ailleurs, la mousse en polyuréthane est de loin le meilleur isolant phonique grâce à ses excellentes qualités acoustiques, son étanchéité ainsi que sa forte résistance à l’humidité et aux chocs.
  • Les mousses alvéolaires sont également une bonne alternative pour piéger les nuisances acoustiques, quelles que soient leurs fréquences. Ses atouts majeurs se trouvent dans ses qualités d’absorption et sa masse hautement performante. Les sons résonnent et font écho dans votre logement ? Pire, ceux-ci sont accentués par vos fenêtres ? Dans ce cas précis, les mousses alvéolaires sont ce qu’il vous faut pour anéantir ces nuisances acoustiques.

Pour résoudre vos problèmes de nuisances acoustiques de manière pérenne, il est dans votre intérêt de réaliser une isolation phonique et acoustique murale. Utilisez ces produits pour insonoriser un mur mitoyen, le mur de votre chambre à coucher ou encore pour faire un faux plafond contre des bruits provenant de l’appartement d’en haut.

Les meilleures solutions d’isolation phonique pour le sol

Vous pouvez par ailleurs compléter votre isolant phonique mural par une isolation phonique au sol. En effet, il ne faut surtout pas oublier que la diffusion sonore se fait aussi à travers le sol. Dans cette gamme de produits, nous retrouvons la mousse Super-Résiliant acoustique qui agit comme un matelas antivibratile. Ce produit est très prisé, car il a démontré ses capacités et son efficacité à limiter la transmission d’énergie vibratoire venant du sol.

Vous envisagez d’isoler le sol de votre logement prochainement ? Dans ce cas, il est impératif de vous tourner vers des matériaux denses de faibles épaisseurs, de préférence, optez pour un matériel ayant une épaisseur entre 3 à 5 mm. Point important à ne pas négliger, il est préférable de procéder à l’installation de ce matériel lors de la construction de votre logement. Il est possible de le faire dans le cadre d’une rénovation, mais ce ne sera pas si simple que ça.

Outre le sol et le mur, une bonne isolation acoustique passe aussi par les portes et les fenêtres. Protégez-vous des bruits à l’aide d’une isolation phonique.