Comment tester la terre avec un ohmmetre ?

Fév 21, 2022 | Astuces, Techniques

Une prise de terre est indispensable si vous souhaitez réaliser une installation électrique. En effet, il s’agit de l’une des plus importantes règles sécuritaires à respecter si vous vous voulez protéger votre famille des éventuelles électrocutions. Cependant, installer une prise de terre ne suffit pas pour protéger votre famille. En plus de celle-ci, il serait convenable de procéder à des mesures de terre régulière. Comment s’effectue alors la mesure de terre ? Découvrez-le dans cet article.

À quoi sert une prise de terre dans une installation électrique ?

Avant de vous apporter des explications sur l’utilité de la prise de terre dans une installation électrique, il serait convenable de vous expliquer d’abord la notion de courant électrique de défaut. Normalement, il s’agit d’un courant qui ne devrait pas exister. Cependant, il se fait remarquer et se libère à travers les structures métalliques de votre appareil lorsque celui-ci est défectueux. C’est lui qui est alors responsable des électrocutions. Ainsi, pour éviter ce type d’accident, il est indispensable que votre installation électrique soit raccordée à une prise de terre. Par ailleurs, il faut dire que le fonctionnement de cet élément est assez simple. En effet, la prise de terre permet d’acheminer le courant par défaut dans la terre grâce à l’intervention de plusieurs autres éléments de l’installation. Au nombre desdits éléments, vous avez par exemple les conducteurs de protection et les fils de terre.

Quelle valeur devez-vous obtenir lors la mesure de votre terre ?

Pour la sécurité des habitants d’une concession, la plupart des pays d’Europe, surtout la France recommandent un plafond de 5 ohms. Cependant, dans l’optique d’assurer une meilleure sécurité, une norme a été instaurée par le NEC. En effet, celle-ci stipule que la résistance totale du système qui a été mis en terre ne doit en aucun cas être supérieure à une valeur de 25 ohms. Par ailleurs, si vous êtes en face d’un bâtiment possédant des équipements hautement sensible, la valeur de la résistance totale du système ne doit pas dépasser 5 ohms.

Comment s’effectue une mesure de terre ?

Le processus de mesure de terre est assez simple et nécessite de posséder un ohmmètre. Pour le réaliser, vous aurez nécessairement besoin de deux tiges. Vous devrez ensuite déterminer l’endroit ou l’espace où vous souhaitez réaliser votre mesure de terre. Une fois cet espace défini, enfoncez vos deux tiges dans la terre puis envoyez une décharge électrique dans le premier piquet. Normalement, vous devrez obtenir une mesure dans le piquet frère et au niveau de votre prise de terre. Par ailleurs, au cours de votre mesure, il est recommandé de vigiler votre barrette de mesure.

Une fuite de courant dans la terre : comment la détecter ?

Il n’est pas difficile de détecter une fuite de courant. Bien au contraire, il faut avouer que le procédé est plutôt très simple si vous possédez un multimètre. Avec cet appareil, il suffira d’activer la fonction ohmmètre pour procéder à la vérification du circuit électrique que vous souhaitez tester. L’atout avec cet équipement, c’est qu’il n’est pas seulement efficace pour détecter où se trouve la panne. Il permet également d’identifier les causes de cette fuite de courant.