Renovation et installation electrique : quelles sont les normes et reglementations ?

Fév 7, 2022 | Astuces, Non classé

D’un jour aux autres, le propriétaire des vieilles maisons sera tenté de faire de la rénovation électrique de leur habitation. Des réglementations sont imposées pour mettre aux normes l’installation électrique. Le but est de limiter les risques d’accident électrique. 

Quelles sont les normes d’une installation électrique ? 

Dans le but d’une utilisation électrique sans danger, il y a des règles à respecter. Si votre installation électrique ne suit pas les normes, vous devez faire appel à un diagnostiqueur pour vérifier l’état de votre installation. Il faut suivre la norme NF C 15-100. Cette norme est entrée en vigueur en 19 696, et continue de s’envoler régulièrement en répondant aux besoins de la population et de la technologie moderne.  

Depuis 2016, elle prévoit le nombre de prises dans chaque pièce, en dépendant de la multiplication d’appareils présents dans la maison. Les règles de sécurité se sont renforcées pour limiter les accidents et dégâts électriques

Il est obligatoire de respecter les règles d’installation de la maison, surtout pour les pièces humides comme la cuisine ou la salle de bain. À titre d’exemple, les lumières, les prises et les interrupteurs doivent être installés à 0,60 mètre de la baignoire, de la douche ou d’autre endroit où l’eau est toujours présente. 

Quelles sont les caractéristiques d’installation à respecter ? 

Dans les petits travaux électriques, comme dans les petites installations d’une prise, cela peut être une source d’accident. Sachez que si elle est mal réalisée, des dysfonctionnements et risques d’accident peuvent arriver. Cela est imposé pour garantir la sécurité et éviter d’entraîner des dommages des appareils électriques. 

Pour une maison qui répond aux normes, il y a un schéma électrique à respecter. La maison doit comprendre une prise de terre, elle permet d’envoyer les fuites de courant par un appareil électrique dont les fils sont usés ou abîmés vers le sol. 

Il doit avoir également un disjoncteur différentiel, ce qui permet de mettre une installation hors tension dans votre logement. La possession d’un tableau de répartition, le compteur électrique et de raccordements électriques protégés sont tous obligatoires. 

Le prix de la mise aux normes d’une maison 

Pendant la vente ou la mise en location d’une maison, le diagnostic électrique est une étape obligatoire plus les installations de plus de 15 ans. Le diagnostic ne vise pas à mettre en place une mise aux normes, le but est de faire une vérification de l’installation ancienne et d’assurer qu’elle ne présente pas des risques d’incendies ou d’électrification. Le diagnostic est réalisé par un diagnostiqueur certifié. Une fois que le diagnostic est réalisé, on peut faire l’étude de toutes les rénovations électriques à réaliser. 

La norme NF C 15-100 constitue de nombreuses indications et réglementations difficiles à comprendre. C’est pour cela qu’il faut faire à appel à un professionnel, c’est la garantie pour le respect des normes

Gardez en tête que l’attestation de conformité est nécessaire pour les installations entièrement rénovées. Pour effectuer les travaux dans le respect des normes, l’électricien doit s’engager pour garantir la sécurité et la performance d’installation. Les électriciens sont payés par heure, certaines prestations sont comptées par une tarification au m2.